Zsa Zsa Gabor : Mort de la légende hollywoodienne à 99 ans

La mythique star s’est éteinte à son domicile, entourée de ses proches.
 

Une légende s’en est allée. Connue autant pour sa vie sentimentale que pour sa carrière au cinéma, la star hollywoodienne d’origine hongroise Zsa Zsa Gabor est morte dimanche 18 décembre des suites d’une crise cardiaque. Elle devait fêter ses 100 ans le 6 février prochain.

C’est son mari, le prince Frederic von Anhalt, qui a annoncé la nouvelle auprès de l’AFP. Très ému, l’homme de 73 ans (marié à Zsa Zsa Gabor depuis 1986) a indiqué que l’actrice américaine était décédée à son domicile de Los Angeles entourée de toute sa famille et de ses amis. « Tout le monde était là. Elle n’est pas morte seule », a-t-il simplement déclaré.

 

Née en 1917, Zsa Zsa Gabor (de son vrai prénom Sari) avait deux soeurs, Maga et Eva Gabor, respectivement décédées en 1997 et 1995. Élue Miss Hongrie en 1936, la comédienne était partie tenter sa chance à Hollywood peu de temps après son sacre. Au total, elle a joué dans une quarantaine de films et de téléfilms et s’était surtout fait remarquer dans Moulin rouge en 1952 et dans La Soif du mal d’Orson Welles en 1958.

 
UNE LONGUE LISTE DE PROBLÈMES DE SANTÉ
 

L’iconique actrice était également connue pour ses démêlés avec la justice, ses scandales financiers, son amour des bijoux mais aussi ses nombreuses conquêtes. Zsa Zsa Gabor a en effet été mariée neuf fois, son dernier mariage avec le prince Frederic von Anhalt ayant été le plus long. Elle était également mère d’une fille unique, Constance Francesca Hilton, née en 1947 de son deuxième mariage avec Conrad Hilton, l’arrière-grand-père de Nicky et Paris Hilton. Francesca avait elle-même succombé à une attaque en 2015, à l’âge de 67 ans.

 

L’état de santé de Zsa Zsa Gabor s’était beaucoup détérioré depuis le début des années 2000. En 2002, un accident de la route l’avait laissée partiellement paralysée et en fauteuil roulant. En 2005, elle avait eu un accident vasculaire cérébral, puis en 2011, sa jambe droite avait été amputée. Atteinte de démence, elle avait été hospitalisée à nouveau au début de l’année 2016 pour des difficultés respiratoires après une infection aux poumons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *